Tosya Renaissance

Le monde Tosya, au cours de la troisième Ère, ving-cinq ans après la montée en puissance du Roi de Dinak, Dan Azyrith, le traitre d'Alsaria.
 

Partagez | 

Écharpe de Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Thalys Answald
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 45
Date d'inscription : 16/08/2010

Feuille de personnage
Age : 46 (= 27 ans humains)
Métier / rang social : Dominante / Soigneur-Apothicaire
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 14:10

[Suite de Casse croute Nocturne (Key tes titres de topic me font rêver.... x'D Bon allez on attaque les choses sérieuses un peu 8D !)]


Une écharpe de brume cajolait l’île et le repaire de ses bras tendres et blancs, le soleil avait disparu, dépassé par cet orage naissant et les nuages gris qui s’étalaient en tous lieux. Un vent léger parcourut l’échine de la Dominante qui frissonna. Encore une journée, interminable supplice de vie sans eux.

Thalys serra les dents et le poing puis attrapa lance, dagues et couteaux. Au diable le mauvais temps, au diable les Mercenaires qui s’entrainaient au chaud, couvés par ces voutes de pierres, réchauffés par les immenses âtres, elle voulait parcourir les terres de Tosya, dans le froid, dans la neige, sous un soleil de plomb, sans but, sans tous ces fracas de conspiration contre les royautés d'Alsaria et Ellandy, sans entendre d'autre son que celui du métal clinquant.

Devant son regard déterminé qui avançait vers une porte dérobée menant à une coursive discrète et peu fréquentée qu'était la Stèle, les torches, les murs, les couloirs se succédaient. Elle déboucha en ouvrant violemment l’huis, secouant la tête lorsque le froid la saisit. Ses vêtements légers, simplement composés d’une robe fine et de nombreuses ceintures et ceinturons ceignant ses hanches, laissaient pénétrer l’air qui la glaçait. Sa langue claqua sur son palais en une expression mêlant à la fois colère, exaspération et tourment...

Sortant de son antre, elle laissait s’étaler devant elle cette sorte de clairière étroite entourée d’arbres et de fourrés, parsemée ça et là de rochers étrangement acérés. Doucement elle avança, caressant ces pierres du bout des doigts puis elle attrapa brutalement sa lance et commença les mouvements typiques du combat en arme d’hast.
Ses postures étaient précises et ses gestes gracieux, la lutte contre cet ennemi invisible était intense. Mais elle pensait toujours à ces mêmes souvenirs qui la hantaient, l’habitaient, semaient en elle le doute et la fatigue.

De longues minutes passèrent, haletante, elle se redressa et reprit sa respiration avant de s’assoir sur un rocher, jambes repliées, la tête dans les genoux... Quelques gouttes parsemèrent alors sa peau, et Thalys leva la tête vers le ciel en fermant les yeux, laissant son visage au joug de la pluie qui commençait à tomber, laissant ses joues en prise au temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key Watson
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 56
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age : 47ans (=22 ans humain)
Métier / rang social : Dominant des mercenaires
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 14:23

[ils sont très bien mes titres d'abord!!]

Key était sorti en début d’après-midi, il avait laissé ses dossiers, paperasses et autres obligations en vrac sur sa table de travail. Il avait tout envoyé balader, sortant de son bureau dans une carapace de froideur et de mélancolie. Il ne voulait avoir affaire à personne, ne voir personne, ne parler à personne. Simplement sortir, il étouffait, l’anneau d’istal à son cou se faisant plus lourd à chaque pas.

Il emplit ses poumons d’air, emprunt d’humidité sous le ciel gris, assortit à son humeur maussade. Il marcha sur les flans du repère et déboula vers une clairière inoccupée. Forcément, qui voudrait sortir par ce temps à part lui ? Il grimpa dans un arbre avoisinant et s’étendit sur une branche épaisse à l’abri du feuillage. Ainsi installé, il se mit à ressasser ses pensées, les souvenirs de ceux qui avaient disparu et de ceux qui étaient encore la. Ceux qu’il voyait tous les jours, et qui lui rappelaient indéniablement ceux qui étaient absents. Boucle sans fin qui l’entraînait dans des abîmes peu recommandables.


Soudain, il entendit des bruits, des cliquetis d’armes et frémissements d’étoffes. Soulevant mollement une paupière, il vit sa collègue dominante en proie à couper des ennemis invisibles. Pas d’humeur à faire connaître sa présence en ces lieux, il referma les yeux, essayant de faire abstraction de la visiteuse. Quelques minutes plus tard les bruits s’atténuèrent, il la vit s’asseoir sur un rocher puis lever la tête au ciel. Quelques gouttes percent le feuillage de l’arbre sur lequel il se tient. Bougonnant de ne jamais pouvoir être tranquille, il laisse entendre sa voix en se redressant.


« Et maintenant la pluie ! Il manquait plus que ça ! »




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalys Answald
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 45
Date d'inscription : 16/08/2010

Feuille de personnage
Age : 46 (= 27 ans humains)
Métier / rang social : Dominante / Soigneur-Apothicaire
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 14:30

Sombre introspection, maussades pensées desquelles elle fut abruptement tirée. Sa tête se tourna violemment vers l’objet de son ennui et elle vit Key Watson. Son regard incendiaire brûlait presque les gouttes d’eau entre elle et lui alors qu’il dérangeait son repos silencieux pour se plaindre de la pluie. Celle-ci se faisait d’ailleurs de plus en plus puissante, pour finalement devenir une terrible averse teintée du bleu glacé des orages et du hurlement du tonnerre. Le paysage n’était que chaos d’azur, de blanc et de gris, le vent fouettait son visage tandis qu’elle se leva, doucement et presque nonchalamment, ses vêtements à présent collés contre son corps, dévoilant chacune de ses courbes.

D’une voix douce dissimulant son amertume, elle lui dit :

« Pourtant n’y a-t-il pas plus agréable que la pluie ? »

Son visage se leva, ses yeux se fermèrent encore une fois, et l’eau ruissela sur sa peau comme parsemée de paillettes d’or, ses cheveux teintés de feu se collant à son visage. Baissant lentement la tête pour fixer le jeune homme, elle lui dit en souriant :
« Es-tu venu pour te battre contre moi, Dominant ? »

Et elle descendit de son rocher, s’approchant de lui d’une démarche naturelle et féline. S’abritant de cette tempête, elle s’assit au pied de l’arbre, posa ses armes et essora ses cheveux, sans le regarder, sans dire un mot. Il était toujours là pour la déranger au bon moment.

Durant ces quinze dernières années, elle ne lui avait que peu parlé, à part pour cette dernière entrevue concernant son action insensée auprès du royaume d'Alsaria. Lui s’enfonçait selon ce qu’elle pouvait observer dans un mutisme sombre et torturé, elle, était par la vie tout aussi tourmentée...
Bien heureux étaient les Mercenaires qui ne voyaient qu’en eux leurs guides sans chercher à les connaître, tous deux étaient d’une fragilité à faire pâlir un mort... Et elle ne cherchait jamais à lui parler autrement que pour importante affaire comme celle qui aurait pu couter la vie aux Azirith, ou que les combats faisaient rage, lui qui souriait si peu ou si hypocritement. Elle qui souriait si peu et si péniblement.
Et c’était en admirant les forces de la nature qu’elle restait là, assise comme une enfant, les yeux perdus dans des éclairs et des nuages noirs, entre les feuilles maltraitées par les vents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key Watson
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 56
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age : 47ans (=22 ans humain)
Métier / rang social : Dominant des mercenaires
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 14:38

La pluie battait son plein, tombant de plus en plus forte et rapidement au dessus de sa tête. Exaspéré, il la regarda sous la pluie, complètement trempée, ses vêtements épousant chacune de ses formes. Il y avait une sorte de beauté dans se spectacle, une beauté sauvage qu’il ne connaissait pas et qu’il ne cherchait pas à connaître. Toujours emmitouflé dans son humeur morose dont la pluie n’arrangeait rien.

C’est alors qu’il aperçut cet éclair, balayant le paysage, il le discerna du coin de l’œil. Son corps se tendit dans l’attente de son fidèle compagnon, le tonnerre. Au moment où celui-ci retentit, sa mâchoire se crispa, ses mains déjà posés sur la branche, la serrèrent violemment et un frisson le parcouru le long de sa colonne vertébrale.

Il reprit son souffle, enfin, observant la jeune femme s’approcher de l’arbre et s’asseoir en dessous. Il vit ses armes, il la vit elle, si tranquille sous la pluie battante, sous le son qui semblait l’électrocuter encore plus fort que l’éclair. Il n’y avait donc que lui pour souffrir de cette nature austère qu’il admirait tant lors des éclaircit.


« Je t’ai précédé Dominante. Je n’ai aucune intention de me battre avec toi, comme j’en ai pas plus de rester là… »

Sautant à bas de l’arbre, il se réceptionna à coté d’elle quand le tonnerre retentit encore une fois. Secouant la tête pour que ses cheveux viennent cacher son visage. Il se crispa une nouvelle fois. Restant quelques secondes dans cette position, il chercha une échappatoire, quelque chose à faire, quelque chose sur lequel il puisse se focaliser.

En face de lui, le reflet de l’éclair brilla sur l’une des lames jumelles de Thalys. Comme hypnotisé, il y riva son regard puis la prit entre ses mains, la détaillant en la tournant encore et encore, un belle arme qui pour l’heure ne servait qu’à sa vaine course folle intérieure pour ne plus entendre le son terrible de l’orage.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalys Answald
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 45
Date d'inscription : 16/08/2010

Feuille de personnage
Age : 46 (= 27 ans humains)
Métier / rang social : Dominante / Soigneur-Apothicaire
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 14:44

Les sourcils froncés ses yeux scrutaient l’immensité de la violence telle qu’elle pouvait l’être à sa manière la plus pure et la plus naturelle. Sans lâcher des yeux la voute grise qui s’étendait au dessus d’eux, elle l’entendit dire qu’il n’avait pas l’intention de se battre contre elle.

« Ne veux-tu pas me montrer ce que tu vaux ? »

Son regard se tourna vers lui, lentement, presque dangereusement, ses iris sombres brillant d’un feu étrange lorsqu’elle le vit triturer son arme. Tant d’intérêt pour un artefact si simple était un signe d’anxiété certain. Lui ôtant sa dague des mains elle le poussa doucement contre l’arbre :

« Elle m’est chère… Mais Key… Pourquoi restes-tu ici alors que tu sembles inquiet de cette tempête naissante ? Je me doute que tu te fiches royalement de ma présence. Alors si ce n’est pas pour m’affronter, dis-moi ce qu’il en est. »

Thalys se retira brutalement emportant avec elle lance, dague et sermons avant de retourner sous la pluie et de continuer ses mouvements, toujours aussi violents, toujours aussi déments. Cet homme, plus hautain que tout, l’exaspérait vraiment, il ne réalisait pas qu'une immense et funeste épée qui flottait autour de leur tête, allait-elle lui dévoiler un jour ces mystères dont elle était la dernière servante ?

Plus elle pensait à ce qu’ils seraient obligés d’endurer, à leurs devoirs, plus ses gestes se faisaient emprunt de tristesse et de haine, de désespoir et de colère. Ils n’étaient après tout que les remplaçants des « héros » du passé, en prise avec le lourd secret de ces vies et de ces destinées dont ils étaient tributaires.

Ils n’avaient qu’à superviser un monde dans l’ombre, s’obligeant à regarder des monstruosités auxquelles ils ne pouvaient rien changer… Elle ne pourrait guère retenir ce qu’elle savait, elle était au supplice de ces évènements anciens qui avaient conditionné tout un peuple et toute l’organisation. Son ire devint mépris et elle esquissa un geste en sa direction, comme pour lui dire de venir, soutenant son regard comme si le feu soutenait l'ire de l'eau.


« Viens te battre, Dominant ! Prouve-moi que nous méritons notre place ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key Watson
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 56
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age : 47ans (=22 ans humain)
Métier / rang social : Dominant des mercenaires
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 16:14

Key contemplait la dague, s’en imprégnait. Distraitement, il entendit la voix de Thalys l’apostropher, l’incitant à agir, à combattre. Un coup de tonnerre se répercuta une nouvelle fois, envahissant son regard d’inquiétude. Il murmura en reprenant ses esprits.

« Pourquoi voudrais-je te le montrer ? Je suis au faite de mes capacités et des tiennes. »

La dague lui fut retirée et il se fit pousser. Restant ainsi quelques instants, il se redressa néanmoins, lentement. Le visage baissé, trop honteux de la peur qui sévissait en lui. Il entendait ses paroles, plutôt douces, elles le défiaient toutefois, malheureusement elles ne couvraient pas le son de la pluie ni celui de ce ciel en colère. Il releva les yeux, la vit retourner sous cette pluie qui ne semblait jamais vouloir s’arrêter. Parcourant quelques pas à son tour, comme pour la suivre, il sentit sur sa tête, une kyrielle de gouttes se déposer, le douchant et permettant à son esprit de retrouver une certaine dose de lucidité.

« Je ne m’en fiche pas, j’étais au calme… isolé, jusqu'à ce que tu arrive !»

Ses mots se perdirent dans le grondement du ciel. Il s’arrêta tandis qu’elle s’efforçait de se mettre en mouvement par ce temps, soulevant une myriade de gouttelettes qui semblaient danser autour d’elle. Elle s’agitait, dansant sous l’eau, éclaboussant l’herbe. Ses mouvements étaient fluides, pleins de puissance et de détermination.
A force de la regarder, Key fut à son tour contaminé. Il s’avança lentement dans le cercle de ses attaques, son épée au clair, il para l’attaque qu’elle portait au vide, sous un éclair puis au coup de tonnerre, tout s’accéléra.

Ses pieds trouvèrent leurs appuis sur le sol détrempé. Sa peur s’était dissipée, il avait quelque chose d’autre à combattre, une personne bien concrète qui répliquait aussi rapidement qu’il attaquait. Les esquives allaient bon train de son coté, de plus en plus difficile et de plus en plus rapproché. L’eau dégoulinait sur lui, collant vêtements et cheveux à son corps, troublant sa vue.

La danse continue sous le ciel déchainé. La chaleur de l’effort parvenant à peine à faire disparaitre le froid qui envahit son être, qui rend ses gestes lents et ses doigts gourd.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalys Answald
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 45
Date d'inscription : 16/08/2010

Feuille de personnage
Age : 46 (= 27 ans humains)
Métier / rang social : Dominante / Soigneur-Apothicaire
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 17:12

Elle reculait, riait, dansait, entre les gouttes de cette pluie brutale et violente, entre le fracas des dagues et de sa lance.

Les Dominants continuèrent leur affront guerrier, affront meurtrier où les lames vinrent à s’entrechoquer et cliquetaient au son de cet orage déchainé. Leurs noms étaient ceux proclamés par delà les terres, sur les lèvres des Mercenaires de toutes les contrées et ils n’étaient pas capables de cacher l'un l'autre leurs états d'âmes en ce jour.
Ces pauvres Dominants dominés par le devoir, c’était d'une telle ironie.

Ils s’envolaient et survolaient la terre au son du tonnerre et du métal, se faisant face comme deux ennemis, ayant comme seul but celui de s’entretuer. Les ténèbres les enveloppaient doucement, et l’eau continuait à entraver leurs mouvements, les éclairs faisaient trembler leurs cœurs à mesure qu’ils se rapprochaient et Thalys, en une impulsion inespérée profita d’un fugace instant d’ouverture pour le désarmer.
Cette opportunité lui avait fait lâcher sa dernière arme et la mit elle-même en danger.

S’appuyant sur ces rochers clairs et éclatés elle s’élança et le mit à terre, le maintenant solidement au sol, la main sur sa gorge. Au dessus de lui, enserrant son corps entre ses jambes, elle avança son visage ruisselant au dessus du sien, haletante, cynique, comme à l'accoutumée.


« Est-ce l'orage qui déstabilise le noble Watson ? »

La dominante avait du mal à reprendre sa respiration et relâcha un instant sa main…

« Tu sais, il ne faut qu’aucune pensée ne vienne te troubler quand tu combats, aucune douleur, aucune frayeur, ni haine, ni même la rancœur. Il n'y a que toi et ton ennemi.»

Thalys se redressa, provocatrice, tout en restant au dessus de Key.

« … Cela ne m'amuse plus, tu as abandonné à l’instant même où tu as été désarmé. »

La Mercenaire appréciait tout particulièrement voir l'ennemi terrassé en proie à la panique, ou bien semer en lui la graine du doute et de la défaite. Cependant, cette situation l'avait lassée. Elle aurait préféré perdre, à vrai dire. Cela lui aurait au moins prouvé que l'elfe, bien que distingué, et possédant les manières et la grâce qui étaient l'adage des nobles lignages, n'était pas bon qu'à signer des traités ou à prendre des décisions stratégiques.
Elle soupira, soutenant le bleu azur des yeux contrariés qui s'étendaient au dessous d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key Watson
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 56
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age : 47ans (=22 ans humain)
Métier / rang social : Dominant des mercenaires
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 18:13

Il l’observait virevolter, souriante, riant même par moment alors que leurs armes produisaient une violente symphonie aux accents métalliques. Son euphorie le laissait perplexe lui qui n’était la plupart du temps que silence.

Soudain, sa lame lui échappa des mains, emportée par un coup qu’il n’avait pas vu venir. Il vit leurs deux armes s’envoler dans les airs et terminer leur course dans l’herbe à quelques mètres d’eux. Le combat était fini. Un nouveau coup de tonnerre retentit. Alors qu’il restait là, le regard braqué sur leurs lames, on le heurta et son dos vint s’écraser violemment sur le sol boueux. Avant d’avoir eut le temps d’esquisser un mouvement, il sentit une main qui enserrer la gorge tandis que le visage de Thalys emplissait son champ de visions.

Coincé au sol par le corps de son adversaire, il n’essaya même pas de se dégager. Il fallait bien l’avouer, il avait perdu cette manche.


« Est-ce l'orage qui déstabilise le noble Watson ? »

Écarquillant légèrement les yeux sous la remarque, qu’il espérait être une simple moquerie, il secoua rapidement la tête de gauche à droite, lui permettant de réfuter ainsi que d’évacuer le trop plein d’eau qui maculait son visage.

« Tu sais, il ne faut qu’aucune pensée ne vienne te troubler quand tu combats, aucune douleur, aucune frayeur, ni haine, ni même la rancœur. Il n'y a que toi et ton ennemi.»

Ces paroles l’agaçaient, le vexaient même. Il fronça les sourcils. Elle avait raison, bien sur, mais se les entendre dire après tant d’année… Il avait l’impression de n’avoir jamais été autre chose, à ses yeux, que le jeune apprenti de Schneizel.

Ses poings se resserrent alors qu’il s’intimait au calme et qu’elle relâchait sa prise pour se redresser et lui lancer son regard provocateur. Ses yeux azur trouvèrent les siens, ne se laissant pas intimidé ni dominer par ses émotions.


« … Cela ne m'amuse plus, tu as abandonné à l’instant même où tu as été désarmé. »

D’une impulsion venue de ses hanches, il changea la donne. Sans lui laisser le temps de comprendre, ils basculèrent, à présent au dessus d’elle, il bloqua ses poignets de ses mains. Il n’avait pas eu le temps de changer la position de ses jambes, toujours enserrées par les siennes, et à présent que l’effet de surprise était passé, le risque était trop grand. Son regard planté dans le sien, un sourire sarcastique s'épanoui sur ses lèvres.

« Il ne faut jamais sous-estimer l’adversaire, jamais lui tourner le dos, quand bien même on pense que tout est fini… sauf que toi, tu t’es vu gagner d’avance. »

Quelques secondes passèrent. Il sentait la pluie s’abattre dans son dos quelques gouttes le parcourir le long de sa colonne. Ses cheveux tombaient de part et d’autre de son visage et de celui de la dominante. Le tonnerre gronda et la honte de sa peur réapparut. Fermant les yeux, il baissa lentement la tète pour venir nicher son visage dans le cou de son égale.

« Je n’aime pas l’orage. »

Sa voix était basse, hachée, presque un murmure. Il avait honte d’éprouver cette peur irrationnel, d’être prit en faute, car le regard des autres ne pardonnait jamais ces faiblesses.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalys Answald
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 45
Date d'inscription : 16/08/2010

Feuille de personnage
Age : 46 (= 27 ans humains)
Métier / rang social : Dominante / Soigneur-Apothicaire
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 18:39

Thalys croyait sa victoire affirmée, mais elle fut renversée à son tour, à sa merci. Elle tressaillit et hoqueta, leurs corps étaient enchevêtrés à la manière des amants, bien plus que la décence n'aurait su le tolérer pour la Dominante. La Mercenaire était bloquée, le regard de glace de Key la transperçant de part en part, elle ne pu détacher les yeux des siens...

Un autre coup de tonnerre, éclatante illumination jailli des profondeurs de ces nuages funestes détona. Key baissa lentement la tête en fermant les paupières, il se glissa dans son cou…


« Je n’aime pas l’orage. »

Thalys resta rivée sur ce ciel déchiré, se demandant quelle réaction adopter. Elle passa simplement une main timide sur la nuque du Mercenaire, glissant le pouce sur sa joue.
Thalys ferma les yeux à son tour, toujours prisonnière de cette étreinte forcée, captive, bien incapable de proférer le moindre sermon ou blâme, la moindre ironie. Puis, doucement, prenant son appui sur un bras, l’autre toujours entouré autour des épaules de Key, elle lui dit d'une voix délicate :


« Nous allons rentrer. »

L’aidant à se relever, elle ramassa leurs armes souillées de boue, et attrapa le poignet de Key en secouant la tête, à la fois affligée et déstabilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Key Watson
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 56
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age : 47ans (=22 ans humain)
Métier / rang social : Dominant des mercenaires
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 19:10

Il se laissait aller, calmant sa respiration, profitant de cet instant de répit, de la chaleur d’un autre corps, d’une caresse sur sa joue. La honte était toujours présente mais elle laissait un gout moins acre dans la bouche.

« Nous allons rentrer. »

Elle parlait avec délicatesse, sans jugement et l’aida à se relever. Il se sentit penaud d’être traité ainsi. Alors qu’elle le guidait vers l’intérieur, il attrapa la main qui enserrait son poignet et l’en détacha en douceur en lui décochant un pauvre sourire, ses cheveux trempés tombant par mèches devant ses yeux.

« Ça va. »

Enfin ils atteignirent l’entré du repaire, le sol sec portait à présent les traces humides de leurs semelles. A l’intérieur, le grondement du ciel était étouffé, le temps n’avait plus court dans ces entrailles de pierres. Il se sentit libéré d’un poids.

Ses yeux se posèrent sur le dos de la Dominante, marchant plus en avant, ses habits lui collaient au corps, ainsi il avait l’impression de voir évoluer les muscles de son dos. Mais ce n’était pas ça qui occupait son esprit, il se demandait plutôt ce qu’elle pouvait bien penser de lui.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalys Answald
Mercenaire



Mercenaire


Messages : 45
Date d'inscription : 16/08/2010

Feuille de personnage
Age : 46 (= 27 ans humains)
Métier / rang social : Dominante / Soigneur-Apothicaire
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Jeu 18 Aoû - 19:35

Thalys n'ajouta rien, tournant les talons et se dirigeant vers sa chambre, laissant le Dominant en silence, sans même un aurevoir.

Dans son bain brulant, elle fixait le plafond, le dos de la main sur le front. Soupirant, ses joues rougies par la chaleur, ses membres ankylosés par l’effort, puis le froid, puis cette température presque infernale, elle ferma les yeux.

Ses yeux s’ouvrirent plus tard, et son corps, à travers l’eau, lui rappela ce temps qui passait inexorablement, ces quelques stigmates laissées par les combats, ces marques indélébiles sur sa peau, cette profonde entaille au flan, une trahison, un assassin, échapper à la mort de justesse... Puis elle sortit de l'eau, se séchant à peine, et alluma les bougies qui décoraient sa chambre, lui donnant un aspect immatériel et à la fois ténébreux. Elle expira profondément, puis alla s’allonger.

Après ces heures de sommeil agité, elle se leva, décida de revêtir une tenue sèche et chaude. Elle enfila une paire de chausses montantes, une robe, ceignant enfin ceintures et bracelets de cuir, ses armes toujours à leur place, son anneau d’istal à l’annulaire de sa main droite, et le collier de son père, elle sortit et alla se perdre dans les profondeurs de ce « palais » qu’elle connaissait moins que les forêts qu’elle se plaisait à fréquenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Écharpe de Brume   Aujourd'hui à 5:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Écharpe de Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tosya Renaissance :: { Lac Balassy } :: Le Repaire des Mercenaires :: A la Surface :: La Stèle-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com