Tosya Renaissance

Le monde Tosya, au cours de la troisième Ère, ving-cinq ans après la montée en puissance du Roi de Dinak, Dan Azyrith, le traitre d'Alsaria.
 

Partagez | 

Maewenn-Leila (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maewenn






Messages : 10
Date d'inscription : 09/09/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 19
Métier / rang social : Bohème / Artiste / Diseuse de bonne aventure
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Maewenn-Leila (terminé)   Dim 10 Avr - 11:04

MAEWENN - LEILA



I - Identité

Nom : Aucun
Prénom : Maewenn-Leila
Sexe : Femme
Age : 19 ans
Origine : Ellandy
Métier/rang social : Bohème / artiste de grand chemin / diseuse de bonne aventure

II - Le personnage


Physique : Maewenn est très belle, blonde aux longs cheveux ondulés qu’elle remonte souvent pour qu’ils ne la gênent pas, indisciplinés au reflet de l’or et du soleil. Elle n’est pas très grande, c’est peut être par compensation qu’elle a un caractère si affirmé. Fine, élancée et gracieuse, elle a des formes généreuses et rondes, une silhouette agréable à l’œil et au touché. Son parfum délicat et entêtant, semblable à l'odeur du sable chaud et du vent tiède de bord de mer, elle attire de nombreux prétendants.Le teint légèrement halé, elle a de grands yeux de jais surplombés de sourcils fins et bien dessinés. Sa bouche et rose et pulpeuse, des lèvres charnues contraste coloré de son visage ovale et juvénile.
Ses mains son fines et douces, de longs doigts aux ongles courts, habiles, ils courent sur les cordes de sa harpe. Habillée d'un jupon cintré à sa taille, un bustier de cuir vermeil, des bottines viennent compléter sa panoplie en hiver ainsi qu'une cape de laine noire et dans les temps plus chaud, elle aime à marcher pieds nus. Elle ne porte aucun bijou, simplement, elle se pare parfois de symboles et d'arabesques sur les extrémités de son corps, mixture colorante qu'elle obtient en écrasant certaines plantes.


Equipement : Un petit poignard qu'elle dissimule sous son jupon, une lame courte, elle l'utilise pour tout, la cuisine, la découpe des animaux, le tissage ou l’autodéfense. Sa garde est renforcée d'un lacet de cuire. Encerclant le haut de sa cuisse gauche d'un lacet également du même cuire, elle y glisse l'acier froid tout contre sa chair.

Caractère : Volontaire, c’est ce qui la décrit au mieux, un peu rustre parfois, elle ne mâche pas ses mots, tout comme son père inflexible et intransigeante. Elle défend la veuve et l'orphelin, ainsi que les plus démunis en ce bas monde. Cependant, elle a hérité de sa mère un certain raffinement inné, intelligente, Maewenn a un insolent potentiel qu’elle n’utilise qu’à moitié, fainéante, elle pourrait si elle le voulait, être une créature fascinante. Très vite, elle comprit que son physique serait un atout pour se faire valoir et entendre mais bien plus encore sa ruse. Elle use donc de ses charmes et de son talent.

Talents : Maewenn est de nature joviale et enthousiaste, curieuse de tout, elle s’émerveille de la beauté du monde, des richesses qui en recèlent. Elle est décalée par rapport à l'univers qui l'entour, ayant vécu un peu partout et surtout nul part, elle a fait une partie de son chemin avec son père.
Sa mère de sang royal, petite cousine du roi Ibadric Joysword étant morte en couche, elle ne l'a connue jamais, et son paternel étant déjà bien âgé, un amour fulgurant et tout aussi court, il ne fut pas reconnu et de par ce fait, l'enfant chassé.
Pas qu'il ne sache pas y faire avec les enfants, Touri, était un solitaire, il enseigna essentiellement à sa fille la survie. Point de toit où coucher bien à l'abri, simplement une couverture d'étoiles sur un matelas de végétaux. Et en hiver, la pitance des gens contre comtes, danses ou encore art quelconque. C'est ainsi que le père et la fille gagnaient leur vie.
Elle connaissait aussi bien la finesse de la chasse, le petit gibier essentiellement, la confection de vêtements avec le lin, fine cuisinière elle savait adapter les repas à la saison. Autodidacte, elle apprenait vite, elle excellait dans les arts tout comme son géniteur, la peinture, la musique, le chant ou la danse. La mélodie du verbe était son atout fort, ensorcelante créature, elle savait berner les gens. Jamais elle n'a fait usage de ses attributs dans la prostitution, elle menait une vie de bohème, proche de la nature.

Particularités : Elle se peint le corps de Mehndi, cela offre une meilleur spiritualité, communion avec les esprits de la forêt.

III – Histoire


Il n'avait qu'un prénom, sa filiation, il ne l'a connaissait pas lui même, abandonné par son père très jeune, il fut élevé par sa mère qui mourut quant il avait sept ans. Touri dû subvenir à ses besoins par ses propres moyens, il fut d'abord écuyer puis domestique. Sa peau mâte lui valut d'être rejeté assez régulièrement, fils du soleil, il n'avait pas de patrie, ni famille, son destin était plus que précaire. Souvent comparer aux bandits de grands chemins, ses cheveux hirsutes d'un noir de jais et bouclés, coupés assez court, son regard sombre, son corps long et agile, personne ne voulait de lui. Il préféra donc se retirer du monde pour mieux le comprendre, sa nature et l'existence des êtres qui le composent. Finalement la nature fut sa mère et l'art son père. C'est en trouvant refuge, une nuit d'orage, dans une grotte obscure, qu'il découvrit à la lueur des éclairs zébrant le firmament, les dessins des premiers habitants de notre terre. Il commença ainsi l'art du dessin, de la peinture en usant des prodiges de la nature, de la terre, aux baies des arbustes, offrant la colorisation de ses rêves...

Il survivait dans cet univers, voyageant et mandant l'hospitalité contre quelques histoires, un peu de musique ou la reproduction d'une famille chérie, monnayant contre partie en pièces d'or. Sa vie n'était pas cher et elle lui convenait parfaitement, il s'était fait pour vocation d'apporter du réconfort ou de la béatitude à son prochain par la force des mots ou des mélodies, douces et entrainantes. Il s'était fait un nom de tous et pourtant personne ne savait qui il était. C'est ainsi, qu'un jour, malgré ses efforts pour rester libre, l'amour se trouva à ses pieds, il l'avait peinte, sur la rive du Lac Ballassy, elle était si belle...Ô il ne pensa pas l'ombre d'une seconde, qu'elle fussent reine et encore moins qu'elle pusse capturer son cœur et son âme. Et pourtant, il résista à l'appel de l'air, il ferma les yeux un nombre incalculable de fois pour ne pas disparaître, retourner à l'état sauvage. "Alina"...

Erwan fut comme un cadeau des cieux et la petite Eleanor également, bien qu'il n'ait pu rester auprès d'elle assez longtemps. Il savait que son départ causerait du chagrin à la reine, mais il était le fils du vent, il s'était juré de ne prendre aucune attache en ce bas monde. Il devait créer de ses doigts, faire vivre son art, c'était sa raison de vivre, le résumé de son existence.

...il partit et ne revient jamais.

XXX

Ne pas rompre son serment, aller de l'avant, créer et exister en donnant à son prochain, à nouveau libérer, son art s'écoulait comme le sang dans ses veines, il revivait.
Et à croire que dans les moments les plus propices, l'amour le guetta encore une fois, l'ensorcela malgré son âge bien avancé, il l'a vit dans cette nouvelle contrée, Ellandy, plus loin, ailleurs, là où il ne serait pas tenté de voir grandir ses enfants en restant cacher. Deux ans seulement s'étaient écoulés depuis sa fuite du pays d'Alsaria.

Eileen Joysword, qu'elle délicate jeune femme, du haut de ses 21 ans, elle était si douce et si fraîche, en quelques sortes, elle lui rappelait étrangement Alina, mais le poids du pouvoir en moins. Il n'avait pas eu vent de la lignée de la jeune personne, elle s'était juste intéressée à son art, encore une fois, vecteur et rabatteur des cœurs en manque de poésie. La demoiselle succomba pour une nuit folle, où elle perdit plus que sa vertu. Une romance qui aurait dû durer jusqu'à l'infini, mais il était plus vieux qu'elle, une vingtaine d'années séparaient les deux amants et aux yeux de la famille royale se fut inacceptable, Touri eut le droit à être chasser encore une fois.

Écarté du secret de la grossesse de la petite cousine du roi Ibadric Joysword, il n'en su rien jusqu'à ce qu'on vienne le trouver dans les bois, là, où il avait trouvé refuge comme à son habitude. Les nymphes et autres muses de la forêt communiant avec lui et lui offrant l'inspiration des grands maîtres d'art.
Des soldats tout de cuire vêtu, lui avaient pratiquement balancé un paquetage bien bruyant dans les mains.
- Hey toi l'artiste, je te rends ce qui te reviens de droit! siffla le plus gradé
Le vagabond observa simplement le colis qu'on lui tendait, comme répugnance et autre gage de peste et maladies pestilences. Il s'en empara avant de sentir son contenu gigoter.
- Qu'est-ce?
- Ce que tu as fait naître, ton enfant, Dame Eileen est morte en le mettant au monde, normal que tu en hérite, personne ne veut de ce nourrisson, il cause la poisse et la mort.
Les chevaux renâclèrent nerveusement et la brume vient rattraper les ombres se profilant au loin, d'une nuit avancée.
Les cavaliers ne trainèrent pas, le fardeau était remis et tous pourraient dormir tranquille cette nuit. Tous, sauf le géniteur du nouveau né, pas qu'il ne sache pas y faire avec les enfants...il n'en savait rien enfaite...il les regarda partir dans un souffle de poussière et une hâte singulière.

Être parent ne s'apprend pas, c'est un acte quotidien qui vient du don de soi à un être dépendant, il trouva de l'aide à l'entrée de l'hiver dans les auberges, les tavernes, étonnamment, les portes s'ouvraient plus facilement avec un bébé en chargement, bien plus que des toiles vierges ou des comtes pour enfants. Pendant plus de trois mois, la petite fille dont il était le père, n'avait pas de nom, comment l'appeler? Un nom servait à identifier un individu mais pourquoi? Lui était seul, personne ne l'appeler jamais, alors la nécessitait d'usage des noms, ce n'était pas pour lui. De plus, ce bagage, lui rappelait ce qu'il avait abandonné quelques années auparavant, ces deux enfants.

La gamine était mignonne mais braillarde et lui coutait affreusement cher en nourriture et en linge, un enfant ça grandit, c'est un poids, lourd, et qui n'apporte rien en retour jusqu'à un certain âge. Finalement, il se décida, un jour de printemps, sur les rives de Ballassy où il était revenu pour une raison obscure, il avait croisé une femme avec sa fille, une chevelure blonde tout comme celle du nourrisson, Maewenn et Leila pour le nom de feu la mère de Touri. Maintenant, il était lié à elle, un nom, son nom et sa chair.

Ainsi donc la jeune fille grandit à l'écart du monde dont elle aurait du connaître les mœurs, la politique,l'histoire, le savoir et les sciences. Il la garda auprès d'elle, en sureté dans la forêt, lui enseignant d'abord les premières valeurs de la vie, des êtres et de leur respect.

XXX

Comme toutes les enfances heureuses, elles passent bien vite et on en garde que rarement des souvenirs, ce fut le cas pour la jeune fille. Maewenn était en âge de procréer, mais elle n'avait vu le monde que par le cheminement des racines des habitants de mère nature, elle connaissait l'emplacement des étoiles, le nom des saisons, les plantes aromatiques et celles qui soignent, qui tuent... Elle jouait merveilleusement bien de la harpe et sa voix, douce et mélodieuse accompagnait l'instrument de manière enchanteresse. Sa longue chevelure blonde contrasté avec le mâte de sa peau et le sombre de son regard. Elle avait un peu de son père et surtout de sa mère.

Elle s'était fait un don pour les histoires et surtout celle dont elle raffolait, l’invention de ce que les gens veulent savoir, richesse, propriété, fécondité, balivernes que chacun voulait entendre monnayant contre partie financière. Non, son père était trop vieux pour continuer à travailler, elle préférait le remplacer, le laissant vaquer à la peinture, ce qu'il aimait plus que tout.

Il lui avait apprit à dégoter les auberges peu cher, les habitants chaleureux, elle l'accompagnait donc dans ses voyages, se faisant assistante et donneuse d'ordres à la fois. Son domaine, la prédilection, la chanson, la danse, la musique... Elle appréciait sa vie telle qu'elle était, ne sachant jamais la vérité sur qui était son père, les origines de sa mère et le lien qu'elle avait avec la famille royale Alsarienne.

Pourtant, quant elle soumis son projet d'aller en contrée royale, Touri sembla se renfrogner, Maewenn avait envie d'explorer le monde, et Ellandy était conquise à présent, la jeune femme avait soif de découverte. Revenir en ces lieux, se rapprocher de ses enfants, il craignait cela, il avait fait une croix dessus depuis longtemps, 21 ans s'étaient écoulées depuis qu'il avait quitté le palais de Dénaros.

Le père et la fille commencèrent donc leur périple, chacun à la recherche de la réponse à ses rêves les plus fous, son envie de croitre et de voir une destinée chère s'accomplir dans l’avènement de ses desseins.


IV – Le joueur


Prénom/pseudo : Chrisy
Comment as-tu connu le forum ? Un jour, sur le top site des forums
Comment le trouves-tu ? Toujours aussi bien que le précédent, je suppose Smile
Des commentaires ? Contente d'être de retour!
Fréquence de passage sur le forum : 1 fois par semaine

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Maewenn le Dim 1 Mai - 15:44, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Azyrith
Alsarienne



Alsarienne


Messages : 91
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 26
Localisation : En France ou ailleurs... 8D

Feuille de personnage
Age : 21 ans
Métier / rang social : Princesse d'Alsaria
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Dim 10 Avr - 14:10

Coucou Vio ^^ Contente de te voir de retour Wink

Concernant ta fiche, dans l'aspect général cela me convient (encore une blonde, déjà qu'avec laena et Eleanor on se mélangeait XD heureusement que t'as les yeux verts mdr) cela dit, j'ai juste une question à te poser concernant Elena et Gildar Joysword... Le roi d'Ellandy est toujours Ibadric, comme dans la v1, en plus vieux et gâteux, mais ça reste Ibadric. Que ta mère soit sa soeur, cela ne me gêne point en revanche, on adaptera cela dans la fiche prédef.

Ensuite, concernant l'attaque de Tornebourg... Eh bien tu as du faire une confusion chronologique. Car quand Violette avait 14 ans, la paix était déjà revenue en Tosya (enfin à peu près, du moins, Dan n'était plus), et l'attaque de Tornebourg a été faite bien avant.

Enfin, l'avatar... Eh bien elle est rousse dessus XD Puis Laena avait utilisé cet ava aussi, mais comme il me semble qu'elle voulait en changer, faudra voir avec elle.

Voili voilou, si tu pouvais reprendre ou m'expliquer les remarques que j'ai faites je pourrai finir la validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tosya.rpg-dynasty.com/forum.htm
Maewenn






Messages : 10
Date d'inscription : 09/09/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 19
Métier / rang social : Bohème / Artiste / Diseuse de bonne aventure
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Dim 10 Avr - 17:41

Mdr, ça c'est de la modération Smile Rapide!

Enfaite j'ai juste posté mon ancienne fiche sans faire aucune modification pour le moment, c'est pour ça qu'il y a des erreurs.

Je ferai prochainement ce qu'il faut, simplement, je dois revoir l'histoire et j'ai pas encore le temps, c'était juste un avant propos pour dire que oui oui, je ne vous oublie pas Smile

Ah en ce qui concerne mon avatar eh bien hm, sinon je reprendrai mon ancien, c'était pour changer et je l'avais depuis mon inscription au tout début de ce nouveau forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Azyrith
Alsarienne



Alsarienne


Messages : 91
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 26
Localisation : En France ou ailleurs... 8D

Feuille de personnage
Age : 21 ans
Métier / rang social : Princesse d'Alsaria
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Lun 11 Avr - 7:07

Aaaaaaaaaaah !!! Okay ben tout s'explique mdr Honte à moi de ne pas avoir capté que c'était ton ancienne fiche ^^" Bon, ben j'attends ta fiche finale alors mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tosya.rpg-dynasty.com/forum.htm
Laena Watson
Alsarienne



Alsarienne


Messages : 37
Date d'inscription : 02/09/2010

Feuille de personnage
Age : 20 ans
Métier / rang social : Noble d'Alsaria
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Lun 11 Avr - 8:23

Yep si tu veux j'en change moi d'avat, pas de pwoblem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maewenn






Messages : 10
Date d'inscription : 09/09/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 19
Métier / rang social : Bohème / Artiste / Diseuse de bonne aventure
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Lun 11 Avr - 16:48

Non non tu es déjà en jeu, je reprends mon ancien pas de soucis :)Faut juste que je le charge et comme je suis pas sur mon pc ben euh c'est pas de suite mais prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laena Watson
Alsarienne



Alsarienne


Messages : 37
Date d'inscription : 02/09/2010

Feuille de personnage
Age : 20 ans
Métier / rang social : Noble d'Alsaria
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Mar 12 Avr - 7:39

Rho mais nan fallait pas !
Bon, ben merci beaucoup alors, j'aurais changé sans soucis Smile t'inquiètes. Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Azyrith
Alsarienne



Alsarienne


Messages : 91
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 26
Localisation : En France ou ailleurs... 8D

Feuille de personnage
Age : 21 ans
Métier / rang social : Princesse d'Alsaria
Armes ou accessoires:

MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Dim 1 Mai - 15:43

Bien, alors moi je ne vois rien à redire à cette fiche =) Pour moi c'est validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tosya.rpg-dynasty.com/forum.htm
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Maewenn-Leila (terminé)   Aujourd'hui à 0:06

Revenir en haut Aller en bas
 

Maewenn-Leila (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tosya Renaissance :: { Administration } :: { Tosya } :: Personnages :: Fiches Validées :: Ellandyens-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit